"CINDERELLA MAN"

OU LE DESTIN D'EXCEPTION DE

JAMES WALTER BRADDOCK

Alors que le 11 avril Albert Einstein propose sa théorie de la relativité E=MC2 et que le 26 juin a lieu, en France, le Premier Grand Prix automobile du Mans, James J. Braddock naît dans un petit appartement de la 48e rue Ouest à New York le 7 juin 1906.
Signe du destin pour le futur champion ?
L’année 1906 est l’année où Tommy Burns remporte le titre de Champion du Monde des Poids Lourds le 23 février en battant Marvin Hart aux points dans un combat de 20 rounds à Los Angeles. Tommy Burns défendra et conservera son titre à deux reprises cette même année : le 2 octobre en battant Jim Flynn par KO au 15ème round à Los Angeles et le 28 novembre en disputant un match nul contre Jack O’Brien toujours à Los Angeles.
Pesant 7,711 kilos à la naissance, James est l’un des sept enfants de Joseph Braddock et Elizabeth O’Toole Braddock originaires d’Irlande. Avec 5 garçons et 2 filles dans leurs bagages, les Braddock déménagent de l’autre côté du fleuve Hudson dans le New Jersey et s’installent dans la paisible banlieue noire de l’ouest de New York où Jimmy apprécie de jouer aux billes et au base-ball. Il aime aussi traîner autour d’une vieille piscine au bord du fleuve Hudson ou sous le pont de la rivière Hackensack. Il aspire à devenir un jour pompier ou ingénieur de train. Braddock va à l’école paroissiale de Saint Joseph dans l’ouest de New York, New Jersey.
Dans une salle de classe de 35 garçons la bagarre est monnaie courante. Un de ses adversaires est un garçon nommé Jimmy Morris avec qui Braddock s’embrouille plus d’une trentaine de fois.

Un infortuné camarade de classe appelé Elmer Furlong sera le premier KO de James. Quelques temps plus tard Braddock quitte l’école sans diplôme.
De 1919 à 1923, Braddock occupe une série de petits boulots. messager pour la Western Union, commis imprimeur, chauffeur et coursier pour une manufacture de soie.

Dans la nuit du 27 novembre 1923 à Grantwood, New Jersey, Jim Braddock monte sur le ring pour ce qui deviendra le premier combat officiel de sa carrière. Combattant sous le nom d’emprunt de Jimmy Ryan, l’adversaire de Braddock est Tommy Hummell, un membre du département de police de Fort Lee, New Jersey.
Les deux combattants font mouche plusieurs fois pendant le match qui va jusqu’à son terme. Le matin suivant, les journaux annoncent que Hummell est meilleur que Braddock mais conviennent également que c’est le meilleur combat sur la carte ce soir là.
Le combat contre Hummell est l’étincelle qui met le feu au poudre et qui projette James J Braddock sur les chemins de la gloire.
Il devient pro en 1926. Ses sept premières années sont très inégales. Braddock gagne des combats contre des concurrents comme Peter Latzo et Jimmy Slattery mais perd contre John Henry Lewis. Après sa défaite contre LOUGHRAN, lors du Championnat du Monde des Lourds-Légers, et le crack boursier de 1929, la chance tourne le dos à James Braddock. Il vit des moments difficiles. Sans ressources, il lutte pour gagner des combats afin de nourrir sa jeune famille. Par la suite la chance revient.
En 1934 a lieu un combat au Madison Square Garden de New York, contre un jeune poids lourd en pleine ascension nommé John "Corn" Griffin. On s'attend à un résultat sans surprise, mais Braddock fait sensation avec une victoire en trois rounds. Puis il prend sa revanche et bat John Henry Lewis. Avec ces deux victoires Braddock s'achemine vers le titre contre le Champion des Poids Lourds Max Baer.
Puis, le soir du 13 juin 1935, dans la ville de Long Island, New York, après des années de détermination, Braddock étonne tout le monde en remportant le titre de Champion du Monde des Poids Lourds en battant confortablement aux points Max Baer. La réaction générale a été décrite comme, "le plus grand et le plus bouleversant combat de boxe depuis la défaite de John L Sullivan face à Jim Corbett".
1935 est une année d'exhibitions pour Braddock qui ne remet pas en jeu son titre durant deux ans.
Le 30 septembre 1936 le Madison Square Garden programme un

combat contre Max Schmeling mais ce combat est annulé en raison d'une blessure à la main dont souffre Braddock.
Le 12 décembre 1936 la Commission Sportive de l'état de New York décide, après une réunion :
"La Commission interdit à Braddock de s'engager dans un combat quelqu'en soit la catégorie contre Joe Louis avant qu'il ne défende son titre contre Schmelin.".
Février 1937 Braddock signe pour rencontrer Joe Louis.
Le 3 Juin le Madison Square Garden organise le combat contre Schmeling. Au lieu de cela Braddock choisi de combattre Joe Louis.
Le 10 Juin le Madison Square Garden refuse la demande d'injonction afin d'empêcher le combat Louis-Braddock. Qu'à cela ne tienne le combat aura lieu à Chicago, Illinois.
Puis le 22 juin 1937, le combat tant attendu arrive et Joe Louis, "le bombardier noir" lui ravi le titre après un KO au 8ème round. Braddock raccroche les gants et se retire des rings après une victoire aux points en 10 rounds sur Tommy Farr en 1938, à New York, il est alors âgé de 31 ans.
Le 4 Mars 1939 Braddock arbitre le combat pour le titre de Poids Mi-Moyen Armstrong-Pacho à La Havane et le 27 Juin pour le titre mondial de poids moyens Krieger-Hostak à Seattle.
Les 9 Octobre et 6 Décembre 1940 Braddock participe à des exhibitions face à Roy Nelson et Tiger Jack Fox. Sa dernière apparition sur un ring lors d'une exhibition a lieu le 36 Mars 1941 face à Clarence "Red" Burman.
James J Braddock meurt le 29 novembre 1974 à North Bergen, New-Jersey.
Sa carrière atypique a été honorée par le monde de la boxe. En effet James Walter Braddock a été admis au Ring Boxe Hall of Fame en 1964, au NJ Boxing Hall of Fame en 1969, au Hudson County Hall of Fame en 1991 et à l'International Boxing Hall of Fame en 2001.
La renommée est venue très tard pour Braddock, qui a commencé comme poids léger et a fini chez les poids lourds. Braddock était un amateur exceptionnel et un poids moyen doté d'un coup de poing percutant dont les mains fragiles ont saboté la carrière. Puisqu'il était coriace et pouvait prendre les coups il a continué à combattre avec les mains sévèrement endommagées, jusqu'à ce que, finalement il soit interdit dans plusieurs juridictions.
Damon Runyon le surnomme "Cinderella Man" en raison de sa légendaire ascension du statut d’homme du peuple à celui de Champion du Monde des Poids Lourd grace à sa victoire sur Max Baer.

Retrouvez tous les articles, interviews, compte-rendu de conférence de presse ou de concerts
ACTUALITES / ARCHIVES 
A-CROWE-CHEZ-VOUS
Vous avez des infos, des photos, des scans d'articles parus dans la presse, des traductions, des liens intéressants ? Ecrivez-nous, vous nous aiderez à faire de ces pages un site riche et toujours frais pour tous les French Crowiens...
ÉCRIVEZ-NOUS