Ses années d'adolescent

1978, Alex Crowe décide de rentrer en Nouvelle-Zélande où il devient patron d'un pub à Auckland. Russell a 14 ans et le retour au pays n'est pas très heureux pour le jeune garçon : "Pour moi, dira-t-il, les années passées en Australie ont été déterminantes et mes attitudes dans la vie sont bien différentes de celles d'un Néo-Zélandais moyen." Il intègre un collège où le sport est roi, alors qu'il n'y est pas le meilleur...

Et surtout, il retrouve ses cousins, Martin et Jeff Crowe, naturellement doués pour le cricket, et qui accumuleront le record de sélections en équipe nationale. Eux sont des héros locaux, et on commence à appeler Russell le "cousin des Crowe du cricket". Dur, quand on entre dans l'adolescence, et qu'on ne s'imagine que dans les premiers rôles...

Russell cherche sa voix : il observe la vie dans les différents bars que son père dirige et rencontre les musiciens qui y animent les soirées, il commence à fumer, à boire, a des résultats mitigés au collège, apprend comme il peut les rudiments de la guitare, et monte son premier groupe de rock avec deux camarades de son nouveau collège.

Ce sera "The Profile", puis "Dave Deceit and The Interrogatives"...

Jeff, Russell et Martin Crowe
Chapitre suivant : Russ le Roq